Political orientations, intelligence and education

Rindermann, H., et al., Political orientations, intelligence and education, Intelligence (2011), doi:10.1016/j.intell.2011.11.005.

Traditionnellement, les sciences sociales postulaient que l’éducation est un déterminant majeur des comportements et orientations politiques des citoyens. Plusieurs études ont également montré que l’intelligence a un impact. Selon une théorie qui conceptualise l’intelligence comme un “phénomène bourgeois” (classe moyenne, civile) – l’intelligence devrait promouvoir des attitudes, normes et habitudes civiles et comme la diligence, l’ordre et la liberté, qui à son tour nourrit le développement cognitif – les orientations politiques devraient être liées à l’intelligence, les personnes intelligentes tendant vers des orientations politiques moins extrêmes. Dans un échantillon brésilien (N = 586), il a été trouvé que l’intelligence a eu un impact positif sur la “centralité politique” tandis que l’éducation favorise des orientations plus éloignées du centre.

Le psychologue Godfrey H. Thomson a suggéré par exemple que les idéologies totalitaires comme le fascisme et le communisme) diminueraient l’intelligence des habitants par leur tendance naturelle à “chasser les hommes intelligents du pays” (2009, p. 59). Ce sentiment a été confirmé plus tard par la fuite des scientifiques et des intellectuels de l’Allemagne national-socialiste (selon Möller (1984) environ 50% de tous les scientifiques notables) et par l’impact délétère sur le capital humain des pays communistes (en particulier l’URSS, la Chine et le Cambodge ) à travers l’émigration sélective et l’assassinat politique (selon Glad (1998) une perte de 6% d’individus ayant un QI supérieur à 130 résulte des politiques de l’Union soviétique).

Continue reading

Advertisements

From Titans to Lemmings – The Suicide Of The White Race

From Titans to Lemmings – The Suicide Of The White Race [PDF]

S’il est bien un mal qui ronge actuellement les sociétés occidentales, c’est la fécondité des populations blanches, largement insuffisante pour assurer le renouvellement de la population, comme indiqué par les chiffres. Quelle en est l’explication ? Le féminisme est un bon candidat.

Pendant ce temps, les gouvernements occidentaux, sous l’impulsion de l’idéologie marxiste-socialiste, tendent à régler le problème en remplaçant la jeunesse blanche par une jeunesse non-blanche, et les nouvelles naissances sont désormais majoritairement non-blanches.
Voyons-nous l’application du multi-culturalisme dans les pays asiatiques, les pays arabes, et les pays africains ? Le multi-culturalisme est destiné aux seuls blancs.

Continue reading

Droit Urbain 101

Droit Urbain 101 – Ce que je n’ai pas appris à la faculté de droit : les aventures avec les clients noirs (Donald Williamson)

Traduction d’une publication du magazine American Renaissance en Septembre 2003 [PDF].

J’ai grandi dans une banlieue d’une grande ville du nord, et je n’ai eu aucun contact réel avec les noirs jusqu’à ce que je sois devenu avocat. Après avoir obtenu mon diplôme en droit, j’attendais naïvement avec impatience une carrière juridique enrichissante. J’ignorais que 25 ans plus tard, je serais un avocat indépendant faisant un litige national et civil pour une clientèle majoritairement noire.

Je ne l’avais pas prévu de cette façon. Je voulais simplement faire beaucoup de travail dans la salle d’audience, et la meilleure offre que j’ai obtenue à la sortie de l’école de droit était une petite entreprise spécialisée dans la faillite. La plupart de ses clients étaient noirs. Des années plus tard, j’ai mis en place une pratique indépendante et beaucoup de mes anciens clients sont venus me voir pour un travail.

La plupart des gens ne réalisent pas cela, mais en dehors du monde du droit des sociétés ou des titres, dans n’importe quelle grande ville, la profession juridique est dans une large mesure alimentée par les pathologies des noirs et autres gens du Tiers-Monde. Bien sûr, les blancs engagent des avocats, mais dans n’importe quelle ville, en particulier avec une bonne proportion de population noire, la plupart des gens qui ont besoin d’avocats sont noirs. À cet égard, les avocats sont comme les policiers ou les travailleurs sociaux – ils traitent rarement avec des individus blancs ordinaires.

Dans une large mesure, je suis devenu un raciste conscient à cause de mes clients noirs, qui ont finalement détruit toutes mes idées préconçues sur la race. Mon réveil ne provient pas d’un ou même de quelques incidents, mais de l’accumulation de milliers et de milliers de petites interactions.

Continue reading

Free-banking revisited: the Chilean experience 1860-1898

Free-banking revisited: the Chilean experience 1860-1898 (Ignacio Briones) [PDF]

Un point de vue commun parmi les critiques du Free Banking chilien serait que le cadre libéral excessif dirigeant les institutions bancaires a semé les graines d’une profonde crise financière subséquente et d’une sorte de chaos financier permanent.

Mais les données empiriques rapportent que l’inflation était faible et stable durant la période sous étude, et ce, malgré les guerres qui perturbèrent l’économie de l’époque.

En outre, l’économie chilienne a connu une forte croissance et le marché intérieur des capitaux a connu un développement énorme dans toutes ses branches au cours de cette période.

Mise à part la publication des bilans mensuels et les limites d’émission monétaire liées à une fraction du capital effectif qu’elles constituaient (150%), le système bancaire chilien n’a pas établi d’autres limitations majeures pour la création de banque d’émission.
Durant cette période, les faillites étaient rares, le nombre de banques d’émission a augmenté au fil du temps pour la plupart de la période 1860-1898 tandis que les taux de concentration atteignaient des niveaux raisonnables à certains stades.

Continue reading

QI, prédictif du racisme ?

Une récente étude menée par Hodson et Busseri fait beaucoup parler d’elle. Les auteurs affirment qu’un faible QI mesuré à l’enfance prédit le racisme (i.e., hostilité) à l’âge adulte. Mais l’interprétation faite par nombre d’internautes semble maladroite. Surtout que l’étude ne prouve pas qu’un faible QI augmente le racisme en soi, contrairement à ce que les auteurs prétendent.

L’idée centrale est la suivante : l’idéologie de droite est vecteur de racisme, mais un faible QI augmente la probabilité d’adopter une idéologie de droite. D’où la prédictibilité du QI sur le racisme (i.e., hostilité) est purement indirecte. Et pas pour les raisons que l’on peut lire ou entendre à travers la toile.

Continue reading

Le mythe de la prospérité des États-Unis au cours de la Seconde Guerre mondiale

Parmi les plus grands mythes qui courent chez les historiens et certains économistes keynésiens est la notion que la prospérité a prévalu durant la Seconde Guerre mondiale, sous prétexte que le chômage avait pratiquement disparu.

En 1940, le taux de chômage se chiffrait à 14,6% de la population active civile avant de tomber à 1,2% en 1944. Mais ce que néglige le courant dominant, c’est que le gouvernement a simplement augmenté le personnel des forces armées au nombre de 11 millions de personnes, soit près de 20% de la population active totale en 1940, en imposant la conscription militaire. En d’autres termes, ils avaient un emploi parce que l’alternative était la prison. Si donc la nation pousse 11 millions de personnes dans le service militaire et réduit, ce faisant, le nombre de chômeurs par 8 millions, ce n’est pourtant pas un signe de prospérité. Et encore moins un signe de bien-être, tout simplement parce que la conscription est l’antithèse du choix : les gens n’ont pas choisi ces emplois. Ils y ont été forcés.

Continue reading