Mensonges aux parents (Add Health)

En utilisant les données de l’Add Health, WAVE 1, je tente d’examiner les caractéristiques des enfants qui mentent à leur parents et voir quel facteur est le plus déterminant de la probabilité de mentir. La régression logistique sera utilisée à cette fin. Ci-dessous sont listées les variables utilisées dans la régression. Âge moyen de la WAVE 1 = 16 (range = 12-21).

H1DS3 – In the past 12 months, how often did you lie to your parents or guardians about where you had been or whom you were with? Question asked in 1995. (0 = Never, 1 = 1 or 2 times, 2 = 3 or 4 times, 3 = 5 or more times). Recoded as follows : H1DS3 (d:1-3). This means that cases coded 1 through 3 take the value of 1 while case coded 0 takes the value of 0.

AH_PVT – Add Health Picture Vocabulary Test raw score (a proxy for IQ). A vocabulary test that correlates with general intelligence (0.83 with “g”).

H1GH1 – In general, how is your health? Would you say… (1 = Excellent; 5 = Poor).

H1DA7 – During the past week, how many times did you just hang out with friends? (0 = Not at all; 3 = 5 or more times).

H1FS11 – How often was each of the following things true during the past week? You were happy (0 = Never/rarely; 3 = Most/all of the time).

H1CO1 – Have you ever had sexual intercourse? When we say sexual intercourse, we mean when a male inserts his penis into a female’s vagina. (0 = No; 1 = Yes).

H1TO1 – Have you ever tried cigarette smoking, even just 1 or 2 puffs? (0 = No; 1 = Yes).

H1FV5 – During the past 12 months, how often did each of the following things happen? You got into a physical fight. (0 = Never; 2 = More than once).

BIO_SEX (1 = Male; 2 = Female).

Allocation of cases
Valid cases – 4,055
Cases excluded by filter – 2,210
Cases with invalid codes on variables in the analysis – 239
Total cases – 6,504

Alors que les coefficients sont statistiquement significatifs, à l’exception de H1GH1, le pseudo R-squared, qui exprime la proportion de la variance de la variable dépendante expliquée par l’ensemble des variables indépendantes insérées, montre une très faible valeur.

Gardons à l’esprit qu’une variable indépendante ayant une faible échelle de valeur (disons, 2) est supposée avoir un plus grand coefficient qu’une variable indépendante ayant une forte échelle de valeur (disons, 10). Un changement d’une unité de la variable indépendante ayant une très forte échelle de valeur aura un très faible impact, particulièrement lorsque la variable indépendante peut prendre de nombreuses valeurs (comme par exemple, année, âge, revenu), sur la variable dépendante.

Les signes des coefficients montrent qu’une plus forte intelligence (telle que mesurée par l’AH_PVT), une mauvaise santé, sortir avec des amis, d’être malheureux, d’avoir eu des rapports sexuels, de fumer et d’avoir été impliqué dans une bagarre sont associés au mensonge.

Ma conjecture serait que les enfants intelligents savent comment mentir à leurs parents. La constatation que la mauvaise santé soit liée au mensonge s’expliquerait par le fait que les enfants ayant un comportement dangereux et risqué sont susceptibles de tomber malade, et de se blesser. Mais encore une fois, le coefficient n’est pas statistiquement significatif.

Ensuite, j’effectue une autre régression, en utilisant la WAVE 2 de l’Add Health. Ci-dessous sont listées les variables utilisées dans la régression. Âge moyen de la WAVE 2 = 16 (range = 11-21).

H2DS3 – In the past 12 months, how often did you lie to your parents or guardians about where you had been or whom you were with? Question asked in 1996. (0 = Never, 1 = 1 or 2 times, 2 = 3 or 4 times, 3 = 5 or more times). Recoded as follows : H2DS3 (d:1-3). This means that cases coded 1 through 3 take the value of 1 while case coded 0 takes the value of 0.

H2PF30 – You are shy. (1 = Strongly agree; 5 = Strongly disagree).

H2GH1 – In general, how is your health? Would you say… (1 = Excellent; 5 = Poor).

H2IR1 – How physically attractive is the respondent? (1 = Very unattractive; 5 = Very attractive).

H2FS11 – How often was each of the following things true during the past seven days?: You were happy. (0 = Never/rarely; 3 = Most/all of the time).

H2CO2 – Have you ever had sexual intercourse? When we say sexual intercourse, we mean when a male inserts his penis into a female’s vagina. (0 No; 1 = Yes).

H2TO1 – Since {MOLI}, have you tried cigarette smoking, even just one or two puffs? (0 = No; 1 = Yes).

H2FV16 – In the past 12 months, how often did you get into a serious physical fight? (0 = Never; 3 = 5 or more times).

BIO_SEX2 (1 = Male; 2 = Female).

H2GI1Y – What is your birth date? (range = 1974-1983)

Allocation of cases
Valid cases – 4,753
Cases with invalid codes on variables in the analysis – 81
Total cases – 4,834

Comme on peut le voir, le pseudo R-squared montre encore une plus faible valeur que dans la précédente régression. H2CO2 et H2GI1Y ne sont statistiquement significatifs que si l’on accepte le niveau de signification de 10%, mais H2PF30 et H2GH1 ne sont pas significatifs même à un niveau de signification de 10%.

Ainsi donc, le fait d’être physiquement attractif, malheureux, d’avoir eu des rapports sexuels, d’avoir fumé, d’avoir pris part à une sérieuse bagarre, d’être une fille et d’être plus jeune est positivement associé au mensonge. La relation positive entre H2GI1Y et H2DS3 semble suggérer que les enfants sont plus susceptibles de mentir que les adolescents, mais lorsque nous effectuons une simple analyse, on peut voir que les adolescents âgés de 15-17 ans sont en fait les plus susceptibles de mentir. La relation entre beauté et mensonge n’est pas claire; peut-être que les gens beaux sont moins embarrassés et plus confiants. Mais la découverte que les filles sont plus susceptibles de mentir que les garçons est inattendue. Après tout, les garçons sont plus aventureux et ont plus tendance à s’engager dans des comportements risqués. Quel facteur peut tenir compte de la relation positive entre BIO_SEX2 et H2DS3 ? La seule explication que je puisse fournir serait que les filles ont tendance à être plus honteuses d’elles-mêmes. Les garçons seraient moins embarrassés à dire la vérité dans la mesure où ils se soucient moins de ce que les autres peuvent penser d’eux.

About these ads

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s