Stimuler et augmenter le QI : l’échec des programmes éducatifs

Dans le souci de promouvoir l’égalité des chances, de nombreuses tentatives ont été manoeuvrées pour accroitre la performance scolaire des enfants défavorisés d’âge précoce, en particulier, par l’amélioration de leur QI. Les programmes éducatifs étaient généralement très coûteux. Le constat, néanmoins, ne suscite pas l’optimisme, à plus forte raison que la plupart des programmes ciblaient directement les enfants noirs (certains sociologues estimaient que les africains étaient plus sensibles aux effets de l’environnement que ne le sont les blancs). Richard Nisbett, n’ignorant pas l’échec commun des programmes éducatifs, énumère quelques exceptions : Abecedarian, Milwaukee, et l’Infant Health and Development Program. Mais contrairement à ce que Nisbett affirme, ces programmes furent également un échec.

Continue reading

Advertisements