De certains déterminants et prédicteurs de la beauté physique (Add Health)

On entend dire parfois qu’une bonne santé est associée à la beauté, de même que la pratique de l’exercice et le fait d’être heureux. Il est aussi très commun d’entendre dire que le fait d’être beau favorise les opportunités amoureuses. Une idée aussi avancée serait que les personnes violentes au mauvais comportement seraient moins belles. On peut également soupçonner que la beauté est inversement corrélée à la timidité, pour des raisons évidentes. Une façon de tester ces hypothèses est de traiter les données de l’Add Health se rapportant à chacun des points évoqués.

La méthode de régression multiple sera utilisée à cette fin.

H2IR1 – How physically attractive is the respondent? (1 = Very unattractive; 5 = Very attractive)
H2FV16 – In the past 12 months, how often did you get into a serious physical fight? (0 = Never; 3 = 5 or more times)
H2CO2 – Have you ever had sexual intercourse? When we say sexual intercourse, we mean when a male inserts his penis into a female’s vagina. (0 = No; 1 = Yes)
H2FS11 – How often was each of the following things true during the past seven days?: You were happy. (0 = Never/rarely; 3 = Most/all of the time)
H2GH1 – In general, how is your health? Would you say… (1 = Excellent; 5 = Poor)
H2DA6 – During the past week, how many times did you exercise, such as jogging, walking, doing karate, jumping rope, doing gymnastics or dancing? (0 = Not at all; 3 = 5 or more times)
H2PF30 – You are shy. (1 = Strongly agree; 5 = Strongly disagree)

Les détracteurs diront que la beauté est totalement subjective, mais cet argument ne tient pas. La beauté ne se décrète pas. La symétrie du visage est un critère important, de même que les traits féminins chez les femmes, et les traits masculins chez les hommes, qui augmentent respectivement leur attrait physique. Ce n’est donc pas un hasard si dans pratiquement toutes les cultures, les hommes préfèrent les femmes à peau claire. Un enfant qui entend dire de ses camarades, filles ou garçons, qu’il est beau, grandira en étant persuadé qu’il est effectivement très beau. Que ses camarades de sexe opposé posent incessamment les yeux sur lui (ou elle) est un signe fort, et qui ne trompe pas. Si les standards de beauté peuvent évoluer dans une même culture, elles varient très lentement.

Ce point de contention éclairci, examinons les résultats de la régression.

Allocation of cases
Valid cases – 4,770
Cases with invalid codes on variables in the analysis – 64
Total cases – 4,834

Indépendamment des autres facteurs inclus dans le modèle, la violence, la timidité et une mauvaise santé sont négativement corrélées à la beauté, tandis que la fréquence des rapports sexuels, le fait d’être heureux, et de faire de l’exercice sont positivement corrélés à la beauté. Le fait que la timidité soit négativement associée à la beauté peut s’expliquer tout simplement par le fait d’être timide, d’autant que les personnes timides ont tendance à avoir une faible estime de soi. Mais dans la mesure où cette variable a été contrôlée pour les autres variables, leurs corrélations avec l’attrait physique ne peuvent pas s’expliquer par la simple timidité.

L’hypothèse initiale est valide, à supposer bien sûr qu’il n’existe pas de facteurs confondants (non insérés dans le modèle) susceptibles de réduire toutes ces corrélations à zéro. Reste à déterminer le sens de la causalité.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s