Les individus intelligents ont plus d’expérience religieuse dans leur vie (GSS)

Le General Social Survey fournit des données sur une vaste étendue de sujets. Les répondants ont été interrogés sur leur préoccupation religieuse. Comment mesurer l’intelligence des individus sondés ? Le GSS ne fournit évidemment pas de test de QI, mais un Wordsum test (score allant de 0 à 10). Bien que le Wordsum corrèle à 0.71 avec le test QI, il n’est malheureusement ni plus ni moins qu’une tranche d’un test QI : le Wordsum est “juste” un test de vocabulaire. Si le Wordsum n’est pas un excellent substitut pour le QI, il n’est pas médiocre non plus. L’échantillon porte sur les blancs (range : 1972-2010).

Voici les données.

111. How often have you had any of the following experiences? e. Felt as though you were very close to a powerful, spiritual force that seemed to lift you out of yourself.

Si les individus moins intelligents avaient estimé avoir connu plus d’expériences religieuses, il aurait été possible de suggérer que leur naïveté expliquerait ce biais. Mais cet argument se brise si l’on tient compte du fait que ce sont les individus intelligents qui estiment avoir plus d’expériences religieuses, et ceci, en dépit du fait que les individus intelligents sont beaucoup moins susceptibles de croire en Dieu.

Entre 1983 et 1991, les répondants ont rapporté avoir eu moins d’expériences religieuses, peut-être à cause d’une religiosité déclinante au fil du temps. Mais même à une année donnée, les individus intelligents étaient toujours plus susceptibles de rapporter des expériences religieuses.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s