La science bouleverse trop vite les modes de vie pour les individus moins intelligents (GSS)

Le General Social Survey fournit des données sur une vaste étendue de sujets. Nous recueillons ici l’opinion des individus à l’égard de la science. Comment mesurer l’intelligence des individus sondés ? Le GSS ne fournit évidemment pas de test de QI, mais un Wordsum test (score allant de 0 à 10). Bien que le Wordsum corrèle à 0.71 avec le test QI, il n’est malheureusement ni plus ni moins qu’une tranche d’un test QI : le Wordsum est “juste” un test de vocabulaire. Si le Wordsum n’est pas un excellent substitut pour le QI, il n’est pas médiocre non plus. L’échantillon porte sur les blancs (range : 1972-2010).

Voici les données.

“Science changes way of life too fast”

“Science makes our way of life change too fast”

Le résultat ne change pas, même après ajustement du niveau d’éducation. Ce n’est pas surprenant, compte tenu du fait que le QI reflète l’habileté à traiter la complexité cognitive (Gottfredson, Why g Matters: The Complexity of Everyday Life). Le QI favorise un apprentissage plus rapide, permettant par conséquent une meilleure adaptation à traiter des problèmes inhabituels, non récurrents.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s