Les individus moins intelligents ne sont pas intéressés par la politique (GSS)

Le General Social Survey fournit des données sur une vaste étendue de sujets. Les répondants ont été interrogés sur leur engagement politique. Comment mesurer l’intelligence des individus sondés ? Le GSS ne fournit évidemment pas de test de QI, mais un Wordsum test (score allant de 0 à 10). Bien que le Wordsum corrèle à 0.71 avec le test QI, il n’est malheureusement ni plus ni moins qu’une tranche d’un test QI : le Wordsum est “juste” un test de vocabulaire. Si le Wordsum n’est pas un excellent substitut pour le QI, il n’est pas médiocre non plus. L’échantillon porte sur les blancs (range : 1972-2010).

Voici les données.

Ci-dessous : “1474. How interested would you say you personally are in politics?”

Ci-dessous : “1476. When you get together with your friends, relatives or fellow workers, how often do you discuss politics?”

Même lorsque les répondants ont été appariés par niveau d’éducation, le Wordsum score était encore positivement associé à l’intérêt pour la politique.

“341. How interested are you in politics and national affairs?”

La question politique est cognitivement exigeante. Cela explique pourquoi les individus moins intelligents sont généralement peu intéressés par des choses qu’ils comprennent difficilement.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s